Messages les plus consultés

vendredi 21 mars 2014

Le Pouvoir Occulte Mondial - Partie II.



A quel point l'intégration, toute fraîche, de la Crimée à la Russie risque-t-elle d'accroître le  réchauffement géostratégique dans la région de la Mer Noire et ailleurs dans le Monde? Est-ce un retour à grande vitesse à la guerre froide? Ou s'agit-il plutôt d'un nouvel épisode  de la conspiration éternelle des Illuminati pour l'instauration du Nouvel Ordre Mondial à travers le déclenchement d'une 3éme guerre mondiale, déjà prônée par leur Messie Albet Pike, dans sa fameuse lettre[i] adressée à Giuseppe Mazzini et, révélée par le Commodore William Guy. Carr, dans son livre "Des Pions sur l’Échiquier"?

 

Est-ce vraiment les prémisses irréfutables du big-bang des Illuminati? qu'ils préparaient sous le plus grand false flag, jamais réalisé dans l'histoire. Après les pièges évités d'une 3eme guerre mondiale au Liban, en Syrie, en Corée du nord et en l'Iran, voici le monde de nouveau embarques dans le piège ukrainien ou la Crimée risque de constituer le déclic. Comme le veut le principe d’ordo ab chaos chez les occultistes lucifériens des Illuminati, il faut un chaos généralisé afin d’instaurer un gouvernement mondial après l'épuration d'une bonne partie de la population mondiale et l'accomplissement d'un désordre planétaire sans précédent.

Peut-on être sur que les intrigues actuellement en cours de gestation entre les grandes puissances, au proche orient, au moyen orient, au Caucase et a l’extrême orient, ne préparent pas la réalisation de ce dessein infernal ?



Hommage à l'œuvre d'Antony Sutton

Nous vivons une époque où seule la vérité fait peur. C'est pourquoi, nous devrions rendre hommage à cet éminent académicien anglo-américain qui avait mis son temps et son talent pour dévoiler la réalité effroyable du pouvoir occulte mondial. Il avait passé 25 années de recherche approfondie sur des sujets ultra secrets pour publier plus de seize remarquables ouvrages dans ce domaine. Une donation anonyme d'un volumineux paquet de documents inédits[2], lui permit de rédiger son magnum opus: "Le pouvoir occulte américain: l'Ordre des Skull and Bones[3]. Un ouvrage bouleversant sur les réseaux de pouvoirs parallèles liés à l'occultisme. Il y analyse une véritable mine d'informations, de première main, sur la société secrète des "Skull and Bones", appelée aussi "Ordre de Yale" dont l'emblème est un crâne et des os entrecroisés. Il s'agit d'un groupe d'élite intellectuelle particulière qui gouverne secrètement l'Amérique et le Monde à partir de leur quartier général sur le campus de l’Université de Yale à New Haven aux Etats-Unis.



Jamais attaqué pour mensonge ou calomnie, mais constamment censuré et boycotté, Antony Sutton fut l'un de ces rares académiciens à nous avoir éclairer avec une rigueur intellectuelle et méthodologique inégalées sur le fameux "nouvel ordre mondial" et ses connotations sataniques.



Histoire et connivences conspiratives

En Europe,  les secrets des Francs-maçons[4] sont restés longtemps un casse-tête pour les chercheurs, jusqu'à la découverte accidentelle en 1981 des archives inédites appartenant à la Loge maçonnique italienne "Lagruppa Gelli Propaganda Due", célébrèrent connue désormais sous l'appellation P.2. Aussi, les secrets du mystérieux Gladio[5] sont restés sous silence durant un demi-siècle, jusqu'au jour où le gouvernement italien avait officiellement reconnu en 1990 l'existence en Italie d'une armée secrète placée sous le commandement de l’OTAN et des Etats-Unis et, chargée de la manipulation, des attentats et des assassinats durant la période de la guerre froide.



Cette fois-ci, c'est une autre coïncidence providentielle qui avait permit à Antony Sutton, éminent économiste, historien et écrivain Anglo-américain, à traves une donation anonyme de documents d'archives inédits, de dévoiler les mystères de l'Ordre de Yale ou "Skull and Bones". A. Sutton, s'attela longtemps sur la corroboration des données et faits de son récit inédit, pour éclairer les fondements, les objectifs et les modes opératoires de fonctionnement de cet incontournable Ordre de Yale.

A l'origine, il s'agit d'une secte bien connue depuis plus de 150 ans comme étant le  "Chapitre 322" d'une société secrète allemande les "Illuminati"[6]. L'Ordre a été incorporé au Russell Trust Association (R.T.A.)[7] en 1856 à des buts légaux. Il est aussi connu sous les appellations:  "Ordre de Yale", "Fraternité de Mort[8]" ou "Skull and Bones", qui veut dire en anglais crâne et os. Les adeptes de cette secte s'appellent les "bonesmen".

Le pavillon américain de cet ordre allemand a été fondé en 1833 à l’université de Yale, par William Huntington Russell[9] et Alphonso Taft[10], qui était le père de William Howard Taft, le seul homme à être président et chef de la haute cour de justice des États-Unis.

De type maçonnique, directement liée au gouvernement américain puisque les présidents Bush en fait partie, dirige, décide et impose sa vision occulte sous couvert de la Mondialisation[11]. Bien que la doctrine de l'Ordre de Yale est inspirée de la dialectique Hégélienne[12], ses rituels paraissent similaires aux pratiques de l'ancienne tradition de satanisme. Son  emblème comporte un crane de mort et des ossements entreposés. Son chiffre clé c'est 322 qui est inspiré de la date de la mort en 322 avant JC de l’orateur grec Démosthène. Selon la tradition des Skull and Bones, la déesse Eulogie aurait alors rejoint le paradis, avant de redescendre en 1832 et de rejoindre la société secrète de l'Ordre de Yale.


Philosophiquement, l'histoire opérationnelle de l'Ordre de Yale ou "Skull and Bones" ne peut être comprise que dans le processus antagoniste de la dialectique Hégélienne. Il est important de comprendre cette logique qui commande le processus par lequel tous les changements sont accompli dans la société. Pour les adeptes de l'Ordre de Yale, c'est la notion de conflit qui crée l'histoire. Plus important encore, cette dialectique Hégélienne reste l’outil que les Cercles des mondialistes utilisent de nos jours pour manipuler l’esprit de l’Américain moyen afin qu’il accepte les changements voulu, alors que d’ordinaire, il les refuserait.


Pour l'Ordre des "Skull and Bones", la dialectique hégélienne est le processus critique par lequel l’élite dirigeante peut créer des problèmes, anticipant à l’avance la réaction que la population aura face à la crise, et la conditionne ainsi, afin qu’elle accepte le fait qu’un changement  est nécessaire. Lorsque la population est correctement conditionnée, le plan souhaité par l’élite dirigeante est présenté comme la solution. La solution n’est pas destinée à résoudre le problème, mais plutôt à servir de base pour un nouveau problème ou aggraver celui qui existe déjà[13].



C'est quoi l'Ordre de Yale?

L’histoire de cette société secrète, qui représente le pavillon américain de l'Ordre des Illuminés de Bavière, appelé aussi, Ordre des Illuminati[14], a débuté à Yale, où se déroula trois des activités[15] ayant eu le plus d’impact dans l’histoire sociale Américaine: l’espionnage, le trafic de la drogue[16] et les sociétés secrètes. Ces trois phénomènes sont  fortement reliés[17].



Les noms des personnes consignés[18] dans les documents inédits, qui ont été scrupuleusement vérifiés et minutieusement analysés puis exploités par A. Sutton, représentent sans appel, les arcanes du Pouvoir avec un grand P aux Etats-Unis. Tous sont membres des "Skull and Bones". Ces documents avaient constitués le chaînon manquant aux ouvrages précédents et, apporté les preuves irréfutables sur l'identité, l'appartenance et les agissements de ceux qui, cherchaient depuis 1832 à gouverner l'Amérique et le Monde[19].



L'ouvrage de S. Sutton fait éclater au grand jour des mystères enfouit qu'il a déjà creusé dans ces innombrables livres pour comprendre et faire comprendre la nature et les comportements antinomiques des Maîtres invisibles du Monde  à travers une analyse et une opinion tranchées qui ne laissent pas indifférent...



Comment, loin des apparences, des clivages et des considérations classiques, le Monde est dirigé par les religions, les sectes et les gangs internationaux? Comment l'opinion publique internationale est manipulée avec des croyances, des mythes, des symboles, des mots et des images?



A. Sutton dresse un portrait sans concessions de cette sécrète société américaine de "Skull and Bones" et de ses structure sous-jacente barricadée derrière les belles façades convenues les institutions financières, industrielles, administratives, politiques et religieuses à caractère international, public et/ou privé. Les hommes les plus puissants d'Amérique et du Monde, dont des célèbres familles: les Bush (Grand père, père et fils), entre autres, font partie  de cette secte.



C’est dire l’importance d’un tel ouvrage qui complète et corrobore les autres œuvres, non moins importantes d'Antony Sutton, dont "Technological Treason"; "The Diamond Connection"; "The War on Gold"; "Energy", "the Created Crisis", etc.



La secte de l'Ordre de Yale est organiquement liée aux autres sociétés très secrètes aux rites sataniques[20] tels que les illuminés de Bavière ou "Illuminati"[21] et compagnons: Théosophie, Martinisme, rose-croix, prieuré de Sion, Ordre du temple, Opus Dei, WICCA, O.T.O, gnostiques, réseaux maçonniques et autres satanistes et lucifériens. Tous les Cercles[22] Mondialistes réputés de nos jours (Trilatérale, Bilderberg, CFR, Pilgrim Society, Conseil Atlantique, etc...) ne sont que des cercles[23] extérieurs de l’Ordre de Yale.


Dès lors, Sutton s'embarqua dans sa longue recherche inédite sur une histoire exceptionnelle et terrible du Pouvoir Occulte Américain afin de prouver qu'il existe bien une conspiration pour utiliser le pouvoir politique, la liberté, la démocratie, le savoir et la connaissance à des fins qui sont incompatibles avec la légalité et la constitution. Cette rude recherche académique amena Sutton à pénétrer les secrets du "Gouvernement Occulte du Monde[24]", pour dévoiler un groupe restreint qui prône  la Domination du Monde  à travers le fameux "Nouvel Ordre Mondial[25]" publiquement exalté par le Président Bush[26]


Ainsi, nous découvrons avec Sutton, que les véritables acteurs de la vie politique et économique à travers le Monde se trouvent au sein de club fermés qui coopèrent étroitement entre eux et, qui sont nourris par les multinationales, les grandes banques et les hautes sphères stratégiques. Devenus des sanctuaires pour des groupes élitistes restreints ultra puissants comme le Bilderberg, le Lucis Trust, le Council on Foreign Relations (le CFR pour les Etats-Unis concernant la politique étrangère), l’European Council on Foreign Relations (l’ECFR pour l’Union européenne), la Fondation Bertelsmann, ils représentent aujourd'hui les véritables relais du pouvoir mondial en gestation.
Par le passé, les membres de ces sectes ont financé, entre autres, les révolutions[27] Française et Russe, Hitler[28] et son ordre noir au allures théosophiques, et ses sectes Vril et Thulé, dont il a été le pion. Les "emblèmes" de toutes ces sociétés secrètes sont similaires, la symbolique est identique (tête de mort et ossements,  croix gammée, symbole de mort) que l'on retrouve dans la théosophie et chez les satanistes ! 


Déjà dès les années 1950, l'illustre William G. Carr, avait démontré que les deux Illuminati Pike et Mazzini étaient responsables du programme luciférien des "Trois Guerres Mondiales" voulues pour instaurer le fameux "Gouvernement Mondial"[29]. Les Illuminés de Yale œuvrent dans le même sens : la domination mondiale[30] demeure leur préoccupation majeure.


Les sociétés secrètes continuent leur "œuvre": l'instauration d'un gouvernement mondial[31], imposé par la violence, les famines, les guerres des missiles tomahawk et les bombes sages, les guerres civiles, les révolutions et contre révolutions, les terrorismes et contre terrorismes, etc.

Les sociétés secrètes, qui œuvre pour instaurer une dictature mondiale, possèdent tout l'argent nécessaire à l'accomplissement de leur vieux rêve de république universelle, avec le FMI, banque mondiale, les plus gros groupes financiers du monde, et les plus grosses banques, qui sont entre leurs mains. Ainsi, Rockefeller, ses banques et autres "fondations", Trilatérale, Bilderberg, C.F.R, B'naï B'rith et autres grandes loges et clubs occultes sont affiliés à ces sociétés secrètes[32].


les ressources naturelles de la planète: pétrole, or, diamants, gaz, uranium, etc... sont leurs domaines réservés et servent souvent comme monnaie d'échange pour acheter des armes, alimenter les guerres civiles, famines et autres malheurs volontairement provoqués et savamment entretenus[33].

Le diagnostic mené par Sutton sur la pensée politique américaine est sans équivoque. L'interprétation étatiste de la philosophie Hégélienne a été désastreuse pour ce pays. Ayant été source du marxisme et du nazisme, elle a infecté et corrompu la république constitutionnelle américaine. La majeure partie de cette corruption est due à un groupe élitiste de Yale, des "Bonesmen".  Leur symbole, skull and bones ou Crâne et Os et, leur philosophie Hégélienne, dit tout d'eux-mêmes et de leur projet de domination sur le Monde.


Dans con ouvrage, Sutton aborde les différents aspects de cette "Domination programmée du Monde" à travers des subtiles astuces savamment utilisées par les adeptes de cet Ordre de Yale connus souvent par l'appellation "Bonesmen". Il s'agit, entre autres, de la pénétration dans les domaines de la vie les plus importants: la recherche, la politique, les organisation de faiseurs d’opinion, l'église, les affaires, la loi, le gouvernement et les partis politiques. Pas tout en même temps, mais avec persistance et régulièrement, afin de dominer la direction de la société américaine. L'évolution de la société américaine n'est pas, et n'a pas été pendant un siècle, un développement volontaire reflétant les opinions individuelles, les idées et les décisions. Au contraire, la direction générale a été créée artificiellement et stimulée par cet fameux Ordre de Yale. Le sacré secret de la secte est bien gardé. Les organisations infiltrés ne savent pas qu'elles ont été pénétrées ou utilisées pour d'autres buts.


Les recettes de l'Ordre "Skull and Bones" portent sur tous ce qui présente un intérêt majeur: trahison technologique, espionnage, exploitation commerciale des pierres précieuses, de l'Or, de l'Energie, création des crises, conspiration des révolutions et des guerres, jeux de diversion dans les relations internationales, etc. Tout ou presque est savamment orchestrés par les Grands Cercles Mondialistes et les Grands Trusts Pétroliers.


Autant, le livre de Sutton dévoile les dessous inavouables du pouvoir en Amérique, sous les différentes facettes entremêlées de la Haute finance, des politiques, des cercles de renseignement et des groupes mafieux,  il ne cache pas la vraie intention intellectuelle de son auteur pour produire une exploration critique de l'influence Hégélienne dans la pensée politique de l’Amérique moderne, dont le système pédagogique, basé sur une philosophie étatiste-Hégélienne, a déjà accompli la "dégringolade intellectuelle" de l’Amérique aux yeux de l'auteur.


Fidèle à sa tradition, Sutton avait a toujours osé pénétrer et publier des secrets parmi les mieux gardés au monde. En publiant en 1995, son livre "le Complot de la Réserve Fédérale US", il a donné un éclairage substantiel sur une question pertinente qui empoisonne le monde entier : celle de l’Argent et des "Maîtres de l’Argent" qui gouvernent de fait la planète. A travers cet ouvrage très documenté, Sutton avait fourni les preuves incontestables du complot. Comme William G. Carr,  il avait aussi attirer l’attention de l'opinion internationale sur les comploteurs qui cherchent à provoquer la 3e Guerre Mondiale grâce à l’étincelle du "Proche-Orient", dans le cadre d'un conflit majeur qui verra la destruction simultanée du Sionisme et du Monde Musulman, telle qu’annoncée dans la fameuse lettre de Pike[34] à Mazzini en 1870-1871.


A la lecture de ce livre, on saisit sans ambages le rôle éminemment important de cette société sécrète de l'Ordre de Yale et, ses ingérences insupportables dans tous les domaines : imposition, agriculture, fausse paix, ententes avec les socialo-communistes, domination bancaire, utilisation de la drogue comme lors des Guerres de l'Opium[35] au 19e et, autres procédés malfaiteurs, pour exercer un contrôle de plus en plus étouffant sur les populations et arriver sans difficulté à la domination du Monde entier et l'instauration du pouvoir planétaire[36].


Dès lors, on comprend pourquoi l’Ordre de Yale "Skull and Bones" s’est largement immiscé dans le domaine de l’Education pour mieux contrôler les peuples et les conduire ensuite dans des cycles infernaux de crises, de guerres et de révolutions. On comprend aussi pourquoi de tels individus, ne peuvent être que des serviteurs de Lucifer. Les rituels qu’ils utilisent ne laissent aucun doute à ce sujet[37].


Mohamed Saleck Ould Brahim
Chercheur, fondateur du Centre de recherches CMRDEF
medsaleck@gmail.com


[1] texte  catalogué au British Museum Library à Londres.
[2] Ce paquet de documents a été envoyé à 3 destinataires:  Antony Sutton, Craig Hulett, et le FBI. Alors que le FBI n'a pas réagi (on peut se demander pourquoi?, Craig Hulett  a fait des recherches sur le sujet. Seul Antony Sutton a publié les résultats de ses propres recherches.

[3] L'ouvrage concerné de A. Sutton a été publié en anglais: "America's Secret Establishment: An Introduction to the Order of Skull & Bones", Antony C. Sutton, Liberty House Press, Billings, Montana - 1986.


[4] Francs-maçons, la main invisible, Dossier publié par le Point: http://www.lepoint.fr/dossiers/politique/francs-macons/


 [5]  من الـ "كلاديو" إلى "القاعدة" .. من يقف وراء الإرهاب؟ ، محمد السالك ولد إبراهيم - وكالة الأخبار الموريتانية: 12-03-2010 http://www.rpcst.com/articles.php?action=show&id=550

[6] En allemand "der Illuminatenorde"  est une société secrète allemande du XVIIIe siècle qui se réclamait de la philosophie des Lumières. Fondée le 1er mai 1776 par le philosophe et théologien Adam Weishaupt à Ingolstadt, elle eut à faire face à des dissensions internes avant d'être interdite par le gouvernement bavarois en 1785. De nombreux mythes et théories du complot ont prétendu que l'ordre survécut à son interdiction et qu'il serait responsable, entre autres, de la Révolution française, de complots contre l'Église catholique romaine ainsi que de la constitution du nouvel ordre mondial.

[7] Nom commercial de la société Skull and Bones, créée en 1856. Selon un classement 2012 réalisé par  l'IRS,  Russell Trust Association  possède des actifs de $ 4,226,091: http://en.wikipedia.org/wiki/Russell_Trust_Association

[8] Dans le sanctuaire du Skull and Bones, on peut lire, en allemand, "Wer war der Thor, wer Weiser, Bettler oder Kaiser? Ob Arm, ob Reich, im Tode gleich.", ce qui signifie : "qui était l'imbécile, qui était le sage? Le mendiant ou le roi. Pauvre ou riche, on est tous égaux dans la mort.". Voir : http://secretebase.free.fr/complots/organisations/skull/skull.htm

[9] Homme d'affaires américain, éducateur et politicien: http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Huntington_Russell
[10] Juriste,  diplomate, procureur général et ministre de la guerre sous le président Ulysses S. Grant: http://en.wikipedia.org/wiki/Alphonso_Taft
[11] La Face cachée de l'Histoire moderne, Jean Lombard - 1984 - Tome 1.

[12] Hegel et la dialectique, Un article de l’aleps, Publié le 22 janvier 2012 dans Philosophie.


[13] 11-Septembre : Un aperçu du débat sur les délits d’initiés : « Les économistes ont peur », entretien avec l’économiste américain Paul Zarembka, par Lars Schall, sur Asia Times, le 27 avril 2012


[14] En allemand "der Illuminatenorde"  est une société secrète allemande du XVIIIe siècle qui se réclamait de la philosophie des Lumières. Fondée le 1er mai 1776 par le philosophe et théologien Adam Weishaupt à Ingolstadt, elle eut à faire face à des dissensions internes avant d'être interdite par le gouvernement bavarois en 1785. De nombreux mythes et théories du complot ont prétendu que l'ordre survécut à son interdiction et qu'il serait responsable, entre autres, de la Révolution française, de complots contre l'Église catholique romaine ainsi que de la constitution du nouvel ordre mondial.

[15] L’Ordre des Skull & Bones, Kris Millegan. Voir: http://stopmensonges.com/lordre-des-skull-bones/

[16] La pratique consistant à mélanger l'opium avec le tabac à fumer a été introduite en Chine par les Européens au 17e. L'opium traité en Chine provient des activités des  Compagnies des Indes britanniques. Ces produits sont transportés par les marchands britanniques en Chine, où ils ont vendu pour un bon profit . C'est la cause de la guerre de l'opium en Chine (1839-1860). Samuel Russell, cousin de William Russell (fondateur de l'Ordre de Yale), est un important protagoniste de la guerre de l’opium. Il est le fondateur de la Russell & Company en 1813, qui va concurrencer, dans les années 1820, la domination britannique sur le trafic de drogue en direction de la Chine.


[17] Les fondateurs des Skull and bones seraient selon certaines sources des trafiquants de drogue à travers le Russell Trust Association (RTA), dans le cadre des nombreuses fortunes américaines et européennes qui ont été construites sur le commerce de l'opium avec la Chine:  http://www.meta-religion.com/Secret_societies/Groups/Order_of_Skull/part_1.htm#.UrD-_fR5MTE

[18] Yale's Skull & Bones Society Members to 2006, Eric Samuelson, J.D. http://www.biblebelievers.org.au/bones.htm

[19] Depuis 1832, à Yale, quinze juniors sont initiés chaque année par leurs aînés et intégrés à l'Ordre l’année suivante.

[20] Les sociétés secrètes et leur pouvoir au 20éme siècle, Jan van Helsing, EWERTVERLAG EDITION- 1995.
[21] Illuminati. De l´Industrie Rock à Walt Disney: Les Arcanes du Satanisme, Glauzy Laurent, Editeur: La Maison du Salat -2012.

[22] Les vrais maîtres du monde, Luis Gonzalez MATA, Editions Grasset -1979 

[23] Skull & Bones and the new world order, Paul Goldostein & Jeffrey Steinberg, voir: http://fr.slideshare.net/MurodelHonor/george-bush-16121868

[24] La Trilatérale et les secrets du mondialisme, Yann Moncomble,  Edition Y. Moncomble - 1980.


[25] Le pouvoir mondial ne se dissimule plus derrière le masque de l’ONU, mais avance ouvertement sous la bannière étoilée, qui n’a plus besoin de se cacher derrière des artifices.

[26] Le Président Bush (père), au temps de la première guerre du Golfe contre l’Irak, fut le premier à parler ouvertement de “nouvel ordre mondial”, lequel devait émerger à la suite de cette guerre. Mais, par la suite, les vicissitudes qui ont animé l’échiquier planétaire ne se sont pas exactement déroulées comme il l’avait pensé. Nous avons en effet affaire à un “nouvel ordre mondial” en acte, mais on ne peut pas dire, avec exactitude quelles en seront les conséquences à long terme. Le pouvoir mondial ne se dissimule plus derrière le masque de l’ONU, mais avance directement sous la bannière étoilée. L’Amérique demeure l’unique superpuissance; elle n’a plus besoin de se cacher derrière l’artifice de l’ONU.
[27] Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme, Augustin Barruel- Réimpression de l'édition de 1911.

[28] Wall Street And The Rise Of Hitler, Antony C. Sutton, Arlington House Publishers- 1976.

[29] Des pions sur l'échiquier,  William Guy Carr , LENCULUS Edition - 2010.
[30] Guerre en Irak: Les nouvelles guerres de l'Empire, article publié sur http://www.syti.net/GulfWarTwo.html
[31] La Trilatérale et les secrets du mondialisme, Yann Moncomble, Editeur : Faits et documents -1980.
[31] L’arme éthique dans les nouvelles guerres occidentales, Michel Tibon, Mémoire non publié, 1999.
[32] Cauchemar Américain: Skull and Bones, l’élite de l’Empire: http://www.voltairenet.org/article14367.html


[34] Albert Pike et les 3 guerres mondiales annoncées, textes publiés sur Planète révélations -  24 Oct 2013 - 11:25

[35] Les guerres de l’opium sont des conflits armés motivés par des raisons commerciales qui opposèrent la Chine de la dynastie Qing (voulant interdire le commerce de l'opium sur son territoire) à plusieurs pays occidentaux (voulant le continuer) au XIXe siècle. La première guerre de l'opium se déroula de 1839 à 1842 et opposa la Chine au Royaume-Uni ; La seconde guerre de l'opium se déroula de 1856 à 1860 et vit cette fois l'intervention de la France, des États-Unis et de la Russie aux côtés du Royaume-Uni. La Chine perdit les deux guerres, et fut contrainte d'autoriser le commerce de l'opium, et de signer des traités inégaux, ayant pour conséquences l'ouverture de certains ports et le legs de Hong Kong à la Grande Bretagne.

[36] Les organisations du pouvoir planétaire, texte publié sur le site web http://www.syti.net/Organisations.html
[37] Lucifer démasqué, Jean Kostka (Jules Doinel), Edition 1895.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire